INIGO-DCC-La Guilde.

Comment s’organise le travail entre INIGO et la DCC?

 

Le Service Jésuite du Volontariat International (INIGO)

logo INIGO, Service de Volontariat International

  • accueille puis sélectionne les candidats volontaires.
  • accompagne les candidats dans leurs discernement
  • anime un groupe, appelé “Groupe Inigo” afin d’échanger, de découvrir  ou d’approfondir la spiritualité ignatienne et de découvrir le réseau jésuite
  • propos une retraite de 5 jour d’initiation avant le départ ou une retraite dans la vie.
  • propose un poste de volontariat international, assure une relation suivie avec les jeunes volontaires et partenaires jésuites,
  • organise une session de formation avant le départ en volontariat international et propose une retraite au retour avec la DCC.

 

 

La Délégation Catholique pour la Coopération (DCC) :

  • la DCC (Délégation Catholique pour la Coopération)Anime 2 sessions : une formation interculturelle et une session de recrutement pour valider les candidatures au volontariat international,
  • Organise un stage de formation au départ avec la participation des volontaires INIGO
  • Gère la couverture sociale et les démarches administratives relatives au statut de volontariat de solidarité international.
  • Assure, avec INIGO, le suivi du volontaire durant sa mission
  • Organise une session de retour
  • Propose une Journée d’Aide au Retour à l’Emploi (JARE) au retour du volontariat

Sur place INIGO et la DCC visitent les volontaires au cours de leur séjour.

 

Pour certains autres demandent ils nous est nécessaire de passer par la guilde du raid et de l’aventure. la Guilde.

La Guilde est une Organisation Non Gouvernementale (ONG) créée en 1967.
Elle est reconnue d’utilité publique par décret depuis le 21 décembre 1981.

 

La Guilde est une Organisation Non Gouvernementale (ONG) créée en 1967 par Patrick Edel qui en a été le Délégué Général jusqu’en 2010.
Elle est reconnue d’utilité publique par décret depuis le 21 décembre 1981.
Familière des terres lointaines, La Guilde s’est toujours impliquée avec les populations confrontées aux difficultés.

Elle se définit par :

    • L’esprit d’aventure et de découverte
    • Les engagements de la solidarité
    • Une dynamique culturelle

Elle regroupe aujourd’hui un ensemble de programmes ayant chacun des objectifs spécifiques.

La Guilde suscite et soutient les initiatives aventurières et solidaires :

Par les Dotations des Solidarités Nord-Sud, pour des micro-projets de développement
Par les Bourses de l’Aventure pour des projets sportifs.
La Guilde envoie des volontaires : Par le biais de différents programmes, La Guilde envoie chaque année des centaines de volontaires de courtes ou longues durées à travers le monde :

Missions : 250 jeunes bénévoles apportent chaque année, un appui ponctuel dans une vingtaine de pays par des missions de services à caractère éducatif, social et culturel, à la demande des partenaires locaux.
Missions de volontariat  : Expatriés de longue durée de La Guilde ou d’associations membres bénéficiant du statut de volontaire de Solidarité internationale.
Lorsque vous désirez postuler à nos offres, nous vous demandons de bien prendre connaissance du contexte sécuritaire du pays et de la région en allant sur le site « conseil aux voyageurs » du Ministère des Affaires étrangères et du Développement international.
De plus, sachez que La Guilde applique la non discrimination et l’égalité des chances en matière de recrutement et gestion des volontaires.

La Guilde intervient :

En organisant des grands raids telle l’expédition culturelle et scientifique Paris-Kaboul, 30 ans après le raid Orion Paris-Ispahan-Kaboul.

En initiant, après des missions d’aide d’urgence et des programmes de développement au Proche-Orient (Liban, Palestine, Irak) en Afrique (Mali, Niger, Cameroun), au Maroc, au Cambodge et en Équateur.

La Guilde réunit :

par ses manifestations (Festival des Écrans de l’aventure : Festival international du film d’aventure à Dijon depuis 1992, Festival des Écrans de la mer : Festival mondial du film de mer à Dunkerque de 2011 à 2014) et des coordinations associatives.

La préparation au départ

La Guilde organise et prend en charge une session de préparation au départ de 4 jours à laquelle assistent tous les VSI partant via la Guilde. Des intervenants extérieurs, experts dans leur domaine sont mobilisés sur des thématiques précises. Durant les sessions, les thèmes suivants sont abordés :

  • la Solidarité Internationale (acteurs, terminologie, contextes, gestion d’un projet…)
  • les différences culturelles (connaissance de soi et résilience, le choc des cultures, le comportement du volontaire…)
  • la gestion de ma mission (gestion du temps, efficacité collective, gestion du stress…)
  • la préparation au départ (santé, sécurité, statut, démarches administratives, assurances…).

L’objectif de cette formation est tant de favoriser l’échange d’expériences entre volontaires que permettre à chacun de pouvoir partir avec les outils nécessaires à la réussite de sa mission.

L’organisation d’envoi partenaire de la Guilde se charge d’inscrire le volontaire à la formation et complètera cette session par une formation plus spécifique sur le contexte de la mission, le projet et le poste en lui-même.

Seules les organisations membres, ayant signé une convention avec la Guilde peuvent inscrire leurs prochains volontaires.

Dès que toutes les conditions de la mission sont définies, merci de nous transmettre cette fiche de poste complétée afin de préparer le contrat :

© 2014 INIGO: Service Jésuite du Volontariat International. Tous droits réservés.
Site réalisé par Emilio PALOMINO. Propulsé par WordPress.

Slider by webdesign