Vous êtes ici: Accueil » Actualités, Témoignages de volontaires » Témoignage de Benoit, volontaire au Népal

Témoignage de Benoit, volontaire au Népal

Namaste, je m’appelle Benoit, ça fait maintenant 7 mois que je suis au Népal en tant que professeur de matières scientifiques (Maths, physique) dans une école rurale du Sud-Est du pays. Cette école -Moran School- est tenue par une communauté de Jésuites Indiens, venus au Népal spécialement pour enseigner. Ça fait à peine 70 ans que la religion Catholique a réellement commencé à s’implanter au Népal par les Jésuites entre autres. La philosophie de l’école dans laquelle j’enseigne est de proposer des cours à une population très pauvre. Ainsi, un grande partie des élèves sont issus des immenses champs de thé locaux. La région regorge de ces plantations magnifiques mais les ouvriers qui y travaillent ne perçoivent qu’un salaire de misère, à peine de quoi survivre. Ils n’ont pas de maison en dur, ni même la nationalité népalaise mais un coeur d’or et une générosité sans pareil. J’ai été stupéfait de leur accueil ! Ils invitent si naturellement, offrent systématiquement un thé, des gâteaux, un petit quelque chose quand on passe devant chez eux, c’est génial ! Au niveau de ma mission, j’ai un peu découvert le travail de prof, et c’est vraiment intéressant ! Seul problème, je n’étais que prof remplaçant au début, ce qui, on ne va pas se le cacher, était excessivement léger. Au fur et à mesure, j’ai glaner quelques besoins qui m’ont permis de remplir mes journées : des cours de soutiens particuliers, des cours de soutiens en classe entière avant le début de la journée, des coups de main un peu plus spécifiques pour apprendre à se servir d’un ordinateur, apprendre aux élèves à s’échauffer avant le sport, organiser des évènements de démonstration scientifique etc… Bref au fur et à mesure ça s’est étoffé un peu et j’ai eu l’impression de servir un peu plus à quelque chose. Je vie avec une communauté de 5 Jésuites. Parmi eux, 2 sont spécialement impliqués dans le fonctionnement de l’école, et 3 autres se réservent pour le diocèse. En parcourant parfois des dizaines et des dizaines de km en vélo pour aller célébrer un messe dans les villages reculés, cette partie sud-est du Népal compte de plus en plus de fidèles. Nous avons eu récemment la messe de Pâques, une belle célébration qui finie dans la joie par une heure de danse traditionnelle, spécialité népalaise. Les gens sont simples et heureux ici, si vous en avez l’occasion, venez, le Népal c’est génial.

© 2014 INIGO: Service Jésuite du Volontariat International. Tous droits réservés.
Site réalisé par Emilio PALOMINO. Propulsé par WordPress.

Slider by webdesign