Vous êtes ici: Accueil » Témoignages de volontaires » Hélène, volontaire internationale INIGO en République Dominicaine

Hélène, volontaire internationale INIGO en République Dominicaine

Hélène Pinazo, volontaire internationale inigo en Republique Dominicaine

Elle nous raconte son expérience de volontariat international dans le département communication du Centro Bono à Santo Domingo :

“J’ai la chance d’aller de temps en temps sur le terrain pour voir que mon travail sert, à qu’il sert et lui donner tout son sens.”

La prise de courage face aux tribulations

Je ressens parfois un grand découragement face aux causes pour lesquelles nous luttons car j’ai le sentiment parfois que, rien à faire, les mentalités ne changeront pas et le système politique non plus. Ici le racisme envers les haïtiens, peuple voisin sur l’ile, est très fort et c’est tellement dur de faire évoluer les gens. Mais quand je vois le dévouement et la volonté de mes collègues je me dis que rien n’est perdu.

Le mois dernier, j’ai pu voir que mon travail n’était pas en vain puisque la campagne de communication que nous menons a porté ses fruits.
En effet, face à la pression nationale due à la campagne et à la pression internationale due à la dénonciation de cette discrimination devant la commission interaméricaine des droits de l’homme, l’organisme en charge du registre civil a émis une circulaire ordonnant la délivrance immédiate des actes de naissances à toutes les personnes dont le dossier est en examen.

L’apprentissage du créole

Depuis septembre, je prends des cours de creole ou langue haitienne. Je m’y prends un peu tard mais j’en avais envie depuis longtemps sans en prendre le temps.

Quand on parle français, c’est assez facile d’apprendre puisque la plupart des mots viennent de notre langue. C’est une langue assez étonnante en fait, une espèce de français auquel on aurait enlevé des r, rajouté des sons et construit une conjugaison, bien plus simple que celle du français ou de l’espagnol. Voici quelques exemples de phrases “Mwen pa pale creyol” (je ne parle pas creol), “Ou anbete timoun” (Tu embête le petit garçon)

 

 Lire tous les témoignages des volontaires INIGO

Tags: , , ,

© 2014 INIGO: Service Jésuite du Volontariat International. Tous droits réservés.
Site réalisé par Emilio PALOMINO. Propulsé par WordPress.

Slider by webdesign