Vous êtes ici: Accueil » Missions de volontariat » Informaticien dans un centre universitaire en Centrafrique

Informaticien dans un centre universitaire en Centrafrique

étudiants africains

Le volontaire international aura comme mission principale la formation en logiciel et maintenance informatique, ainsi que la gestion de la bibliothèque à temps partiel.

Durée souhaitée :

24 mois

Contexte

Le CCU (centre catholique universitaire) est à 200 m. de l’Université de Bangui avec laquelle il travaille en collaboration. Il s’occupe principalement des universitaires et de leur perfectionnement humain et religieux.

Il s’efforce de répondre aux nombreuses sollicitations des étudiants en mettant à leur disposition le matériel didactique, notamment la bibliothèque, les sessions de formation intellectuelles et spirituelles, la mise en route d’une salle informatique.

Le CCU fonctionne comme une aumônerie à la disposition des jeunes. Il a développé une structure socioéducative pour aider à la sensibilisation des étudiants dans le domaine des IST/VIH/SIDA et l’Education à la Vie et à l’Amour.

La RCA est un pays enclavé en plein cœur de l’Afrique, qui couvre 623.000 km² pour environ 4 M d’habitants. Bangui, la capitale compte plus de 800.000 habitants. La RCA compte près de 60 tribus réparties en grands groupes ethniques. Il y a 51% de protestants, 29% de catholiques, 10% de musulmans.

Les langues officielles sont le français et le sango. Le pays a accédé à l’indépendance le 13 août 1960. Il s’est ouvert à la démocratie en 1993. En 2002, c’est le rebond de la crise sociale et politico-militaire. Bangui est de plus en plus rassurante en matière de stabilité et un lieu de dialogue entre les politiques.

La population du pays est essentiellement rurale. L’économie repose sur l’exploitation du diamant, du bois et la commercialisation du coton. On assiste à une paupérisation d’une importante couche de la population du fait des crises et du manque d’outils de développement. Cela a de lourdes conséquences sur le système éducatif.

C’est dans ce contexte que travaillent les Pères Jésuites depuis 9 ans. A la demande de l’ancien Archevêque de Bangui ils se sont installés en 2003 pour mettre en place le CCU. Les activités de la structure sont : bibliothèque, salle informatique, formations et cours de langues.

Objectifs du projet

  • Améliorer les compétences intellectuelles des étudiants ;
  • Les aider pour leur épanouissement intellectuel, spirituel et socioculturel.

Le CCU facilite la recherche intellectuelle face à sa bibliothèque ; les étudiants accèdent à une formation de vie courante ; le taux d’infection du VIH est réduit au niveau universitaire.

Les bénéficiaires sont les étudiants de l’université et des instituts supérieurs privés de Bangui : plus de 2000 étudiants. Il y a 1130 inscrits à la bibliothèque et 2422 ont été dépistés en 2010.

Les partenaires / financeurs du projet sont : African Jesuists AIDS Network (AJAN), la Conférence Episcopale Italienne (CEI), Jesuit Mission of Australia (Edwina).

Pourquoi un volontaire DCC : La participation d’un volontaire international permet l’échange et la connaissance d’autres cultures, le partage d’expériences et un appui supplémentaire.

Modalités d’évaluation :

  • Le volontaire international sera suivi par le scolastique responsable du CCU.
  • Il est attendu de lui que les jeunes étudiants soient formés à l’outil informatique et à la maintenance.
  • Il devra acquérir des valeurs sûres en matière de prévention contre les IST/VIH/SIDA, faire preuve d’une bonne sociabilité et de disponibilité.
  • Il y aura une évaluation mensuelle, une évaluation après chaque formation.
  • Ses collaborateurs et les Pères donneront leur avis sur son travail.

Tâches du volontaire

  • Formation en logiciel et maintenance informatique, gestion de la bibliothèque à temps partiel,
  • Petits services de maintenance informatique au CCU,
  • Participation aux formations utiles et autres activités du CCU. Les formations informatiques sont ouvertes à des groupes de 20-30 personnes. Il émet des avis / propositions concernant les personnes qu’il forme / voudrait former.
  • Il devra rendre compte de la charge qui lui a été confiée. Il n’aura pas de responsabilités financières.
  • Il sera accompagné dans son activité dès le départ ; sa détente et ses loisirs seront facilités et il sera mis en contact avec d’autres expatriés.
  • Le volontaire international travaille 7 heures par jour.

Compétences requises

  • Connaissances en informatique et maintenance, facilité de contact, disponibilité, créativité et innovation, sens de la négociation, jugement. Il pourra apprendre sur place, s’il le désire, le sango.
  • Il est attendu du volontaire un témoignage de vie chrétienne et la pratique dominicale. Sa vie doit être imprégnée des valeurs chrétiennes. Deux fois par semaine il partagera ses repas avec la communauté des Pères Jésuites. Il pourra choisir librement un accompagnateur spirituel.

Conditions d’hébergement:

Le volontaire international est logé au sein du centre catholique universitaire, en face de la maison communautaire des pères jésuites. Le logement comporte une salle de bain et les toilettes sont sur le palier.

Les repas sont pris de façon individuelle. Les moyens de communication disponibles sont les services postaux, le téléphone et l’accès à Internet dans la structure (pour le travail et les besoins personnels). Le cybercafé le plus proche se trouve à 1 km. Le volontaire se déplacera en taxi.

Tags: , , , , ,

© 2014 INIGO: Service Jésuite du Volontariat International. Tous droits réservés.
Site réalisé par Emilio PALOMINO. Propulsé par WordPress.

Slider by webdesign