Vous êtes ici: Accueil » Actualités, Assurances et Sécurité » Prendre une assurance , mais laquelle?

Prendre une assurance , mais laquelle?

Tous ceux qui partent se posent la question de l’assurance: 

Assurance rapatriement et Assurance santé principalement…

questions importnates qu’il ne faut pas aborder à la légère:

Inigo travaille habituellement avec Cap Volontariat :
Cliquez pour en savoir plus:

cliquez sur l’image assurances

 

 

 

 

 

 

 

Assurance de voyage

Une assurance voyage  couvre plus de cas qu’une assurance annulation.  Une assurance de voyage  vous permet de bénéficier d’indemnités pour des dommages que vous avez pu subir ou occasionner lors de votre voyage que ce soit à l’étranger. Elle peut ainsi couvrir les frais occasionnés par l’annulation d’un voyage, la perte de ses bagages, rappatriment,  un accident ou des problèmes médicaux.

Les détenteurs de certaines cartes de crédit bénéficient d’assurances-voyage et maladie si l’achat du billet de transport ce fait via ladite carte : renseignez vous avant d’acheter vos billets de transports, ce serait dommage de ne pas en profiter ! l’assurance des cartes de crédit ne dure que 90 jours  soit 3 mois maximum….

L’inscription à projet international n’inclut pas d’assurance annulation / voyage, c’est donc à vous de souscrire ou non à une assurance.

Assurance assistance de voyage

Une assurance assistance de voyage, à ne pas confondre avec une assurance de voyage, est conçue uniquement pour vous assister 24H/24, lors d’un évènement : assistance transfert et/ou rapatriement médical, hospitalisation à l’étranger, juridique à l’étranger.

L’assurance de voyage, permet d’indemniser le voyageur pour les dommages qu’il a pu subir (exemple : assurance annulation/modification au niveau de l’aérien, perte de vos bagages, à l’aéroport, retard important dans vos correspondances, assurance responsabilité civile…).

Souvent les assurances de voyage inclut une assurance assistance. Renseignez vous !

N’oubliez pas :

  • D’emporter votre numéro d’assuré. Il sera toujours possible pour votre assureur de vous retrouver dans son listing grâce à votre nom mais cela peut prendre plus de temps.
  • de demander des constats administratifs (constat de police par exemple)  concernant les circonstances du sinistre
  • De prendre le numéro de téléphone de votre compagnie d’assurance surtout si vous devez être rapatrié pour des soucis de santé et son adresse si votre compagnie exige en cas de dommages matériels que vous lui envoyez une lettre recommandée.
  • de demander des pièces justificatives si vous rencontrez un problème: – certificats médicaux
  • photos
  • factures (médicament, téléphone,..)
  • d’ effectuer, vos démarches dans les plus brefs délais.

 

Aide consulaire

En cas de problèmes à l’étranger, les services consulaires de votre pays peuvent vous aider dans une certaine mesure mais en aucun cas il se subsistera à une assurance. Votre ambassade  pourra, si on vous vole vos papiers, vous procurer des attestations et vous délivrer un laissez-passer pour rentrer chez vous. S’il vous arrive un accident grave, il pourra contacter votre famille et envisager un rapatriement qui sera à vos frais.

Exemples de services que peuvent vous rendre votre ambassade :

  • remplacement de vos documents de voyage
  • conseil et appui dans le cas d’un accident, d’une maladie sérieuse ou d’une mort
  • conseil et appui aux victimes de crimes
  • rapatriment en cas de crise
  • liste de médecins et avocats locaux
  • prêt d’argent en cas d’urgence

informations complémentaires :

le fil d’ariane pour rester à un fil de la France, l’inscription est obligatoire pour les volontaires inigo

fil d'ariane

clique pour vous inscrire sur le fil d’arianne

 

 

 

cliquez pour en savoir plus sur les pays de destination

 

 

 

 

le guide voyager à l’étranger:

le guide du voyageur

 

 

 
 

Le saviez-vous ? Plus de 1000 ressortissants français sont détenus à l’étranger. La possession de stupéfiants (même en faible quantité !) représente 1/3 des détentions. Les infractions au droit au séjour ou la méconnaissance la loi locale (taux d’alcoolémie 0 pour la conduite par exemple) sont également des motifs d’arrestation.

15 000 laissez-passer sont délivrés chaque année par les consulats à des Français qui ont perdu ou se sont fait voler leurs documents de voyage, afin de leur permettre de rentrer en France.

En cas de maladie ou accident grave à l’étranger, le coût d’un rapatriement peut s’élever jusqu’à 80000 €. Ce coût ne peut pas être pris en charge par les services consulaires. Il est donc essentiel de souscrire une assurance rapatriement.

 

 

 

Annexe: 

La communauté française inscrite au registre des Français établis hors de France

Le nombre d’inscrits au registre des Français tenu par les consulats au 31 décembre 2017 s’élève à 1821 519, soit une progression de 2.2% par rapport à 2016.

Une croissance régulière de la communauté française inscrite au registre

Cette augmentation est inférieure à la tendance moyenne d’accroissement de la communauté française à l’étranger au cours des dix dernières années, à savoir une croissance annuelle moyenne de 3,24 %.

Pour mémoire, l’inscription au registre n’est pas obligatoire. On estime le nombre global de Français vivant à l’étranger, y compris ceux qui ne sont pas inscrits au registre entre 2 et 2,5 millions.

A titre de comparaison, les autorités italiennes dénombrent un peu plus de 5 millions d’inscrits sur leur registre consulaire et les autorités britanniques estiment à environ 5,5 millions le nombre de détenteurs de passeports britanniques établis à l’étranger.

Une forte présence de la communauté française en Europe et dans les pays du G20

Accès à la version optimisée de la carte

Les 5 premiers pays d’accueil de la communauté inscrite au registre restent les mêmes que les années précédentes, avec dans l’ordre la Suisse, les États-Unis, le Royaume-Uni, la Belgique et l’Allemagne.

Avec un nombre d’inscrits allant de 116 000 pour l’Allemagne à près de 190 000 pour la Suisse, ils concentrent près de 40% de la communauté française inscrite au registre.

En outre, on retrouve dans la liste des 13 pays comptant plus de 30000 inscrits tous les grands voisins de la France, des pays aux forts liens historiques et culturels (Maroc, Algérie, Israël et Canada) et les deux premières économies du monde (Chine et États-Unis).

61% de la communauté française inscrite réside dans l’un des pays du G20 et près de 40% des Français établis à l’étranger habitent dans un des membres de plein droit de l’Organisation internationale de la Francophonie.

A l’échelle régionale, la communauté française se répartit de la façon suivante :

Europe (UE et hors UE) : 49%

Amériques : 20 %

Afrique du Nord Moyen-Orient : 14%

Asie-Océanie : 8%

Afrique et Océan indien : 8%

Une répartition par âge et par genre qui reste stable

La répartition des Français inscrits par genre est stable sur les dernières années. Avec 50,1% de femmes parmi les inscrits au registre en 2017, la population française établie à l’étranger est légèrement moins féminisée que la population française métropolitaine qui compte 51,5% de femmes.

Il existe cependant des différences selon les zones géographiques. Ainsi, les femmes sont toujours moins présentes en Asie-Océanie (42,2%) et plus présentes dans les États membres de l’Union européenne (53,4%).

La structure par âge de la communauté française établie à l’étranger est stable par rapport à l’année précédente. 34% des inscrits ont moins de 25 ans quand 51% ont entre 25 et 60 ans et 15% plus de 60 ans.

En savoir plus :Rapport du gouvernement sur la situation des Français établis hors de France (2018)

https://pastel.diplomatie.gouv.fr/fildariane/dyn/public/login.html 

Laisser un commentaire

© 2014 INIGO: Service Jésuite du Volontariat International. Tous droits réservés.
Site réalisé par Emilio PALOMINO. Propulsé par WordPress.

Slider by webdesign